Par amour des bonnes choses: Test du décomax Lékué (4/10)

vendredi 30 mai 2014

Test du décomax Lékué (4/10)

L'autre jour en me baladant dans un magasin vendant divers accessoires pour la cuisine, je suis passée devant le décomax de Lékué. Cela faisait quelques temps que je l'avais repéré et que j'hésitais à l'acheter ! Et puis j'ai finalement cédé à la tentation !


Je l'ai testé en réalisant des cupcakes, puisque la poche à douille est indispensable pour les décorer d'un joli glaçage. La première chose, c'est qu'il est très facile à remplir (bien plus qu'une poche à douille classique) : une cuillère ou une maryse et c'est fait en 1 minute. Reste ensuite à choisir son embout, et là, j'y trouve un avantage par rapport à une poche à douille classique : une fois le décomax rempli, vous pouvez changer les embouts pour vous amuser à varier les motifs sans avoir à vider la poche. 

Donc, une fois mon embout choisi et clipsé, je me lance et là commence la déception... Le décomax n'est pas si facile que ça à prendre en main : il faut pas mal de force pour réussir à faire sortir la pâte de manière régulière (ce qui est plutôt indispensable pour avoir une jolie finition sur les cupcakes). De plus, quand on tente de faire descendre la préparation dans l'embout, elle a plutôt tendance à remonter à l'opposé... J'ai donc un rendu pas terrible, terrible sur mes cupcakes et surtout, j'ai mal à la main, à force de presser ce truc comme une folle (bon OK j'exagère un peu ^.^).

Je ne vais pas non plus faire que dénigrer le décomax, car il a quelques avantages : il est en silicone, donc fini les odeurs qui restent dans la douille en tissu et bonjour le lavage en machine ultra facile ! J'ai également conclu qu'il est probablement beaucoup plus facile de l'utiliser avec des appareils plus fluides que le glaçage à cupcakes, comme par exemple les pâtes à macarons (le décomax est d'ailleurs également vendu dans des coffrets à macarons), ou pour réaliser des décorations à base de points et non de traits avec des gestes longs ou continus.

En conclusion, je dirais que le décomax coûte assez cher pour ce qu'il est réellement (puisqu'il faut compter 25€ pour en faire l'acquisition). Il est difficile à prendre en main et ne permet pas un geste aussi régulier qu'avec une poche à douille classique. Le petit plus, c'est le fait qu'il passe en machine et est réutilisable à l’infini, mais est-ce que cela peut motiver un tel achat ? A mon sens non, ça ne vaut pas le coup ! Je conseille donc à tout ceux qui hésitent de garder les bonnes vieilles poches à douille jetables, qui ne sont pas si chers que ça au final (si vous avez la possibilité de les acheter par 100).

Libellés :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil

Par amour des bonnes choses: Test du décomax Lékué (4/10)

This page has found a new home

Test du décomax Lékué (4/10)

Blogger 301 Redirect Plugin